Partilhando leituras

Livros sobre Caldas da Rainha, Rainha D. Leonor, Bordalo Pinheiro, caricaturas,

cerâmicas, gatos e algo mais...

quarta-feira, 6 de janeiro de 2010

Honoré Daumier






Honoré Daumier

"Honoré Daumier, peintre, caricaturiste et sculpteur français, né à Marseille en 1808, mort à Valmondois en 1879. D'abord saute-ruisseau chez un huissier, puis commis libraire, Daumier fait son apprentissage chez un imprimeur lithographe, et étudie les maîtres ( Rubens, et Goya en particulier), au Louvre.

Républicain convaincu, il participe à la révolution de Juillet 1830 er réalise ses premières caricatures politiques pour le journal La Caricature. deux ans plus tard, il est condamné à six mois de prison pour son dessin de Louis-Philippe en Gargantua.

En 1835, la loi contre la liberté de la presse l'oblige à s'orienter vers la caricature de moeurs : series des Moeurs Conjugales Robert Macaire ( 1839-1842), Scènes parlementaires (1843), Gens de justice, Les Bons Bourgeois ( 1845-1848), etc.

Il travaille également pour Le Charivari, qui le congédie en 1858, puis le reprend cinq ans plus tard.

Eternellement pauvre, l'artiste finit par s'installer à Valmondois, où Corot lui fait cadeau d'une maison.

L'exposition rétrospective que Durand-Ruel lui consacre en 1878 ne connaît aucun succés auprès du public.

Daumier meurt aveugle l'année suivante, âgé de soixante et onze ans.

Sa production lithographique ( environ quatre mille pièces) où la verve polémique est soutenue par la force graphique et expressive du dessin, a injustement occulté sa peinture dans laquelle il fait preuve d'une originalité et d'une liberté formelle inédites à son époque. Les mêmes qualités se retrouvent dans son oeuvre sculpté : Ratapoil (1850)"

" L'Aventure de l'Art au XIXème siècle" Editions du Chêne Hachette sous la direction de J.L. Ferrier 1991 (extrait p.873 )


Fonte: Mondes des Arts

Sem comentários: